Articles Tagués ‘Palace Rivotte’

Bon jusqu’ici j’ai réussi à tenir : j’ai plus facebook depuis un mois. Oui oui vous avez bien lu, tout un mois. J’ai vraiment réussi à m’en détacher, même au point que j’ai désamifié les trois quarts de mes contacts. Balaise, hein ? Alors bon, c’est vrai que j’ai gardé mon compte mais vous comprenez, c’est juste pour pouvoir gérer la page du Palace Rivotte, j’ai pas vraiment le choix, mais pis vraiment j’y vais jamais…

– Mais si t’y vas jamais, t’as pas besoin de garder ton compte ?

-Heu nan mais si mais c’est compliqué mais t’inquiète, je gère.

-Ah bon, si tu gères alors.

-Nan mais Conscience, on t’a pas sonnée, alors maintenant ta gueule.

– T’es sûr’ que t’as atteint le détachement et tout, là ? Pasqu’on dirait pas. Mais bon, jdis ça, jdis rien.

-Ta Gaulle j’ai dit !

Grmmlhml… Bon mais ça va pas du tout là, je voulais juste faire une petite intro avant d’entrer dans le vif du sujet, et cette connasse de conscience là qui vient foute sa merde… Bon c’est pas grave, je reprends.

Alors voilà, j’ai plus facebook. D’habitude quand il arrive un truc dans ma vie, comme de manger une noix de coco ou de mettre une claque bien méritée à un connard de file-ton-num dans une rue déserte à 2h du mat’, mon premier réflexe est de réfléchir à la façon dont je vais le raconter. Ah les copains ils vont bien se marrer, décidément ma vie est passionnante.

Et là, soudain, un vertige me prend. Non. Hé non, ils ne vont pas bien se marrer, les copains, parce que je vais pas le raconter sur facebook, parce que j’ai plus facebook. Enfin j’y vais plus, quoi. Sevrage, on a dit. Se. Ve. Rage ! Alors voilà : ce blog n’est pas destiné à remplacer facebook dans ma vie et à me permettre de m’éclater dans l’autodérision tellement originale devant un public déjà conquis. Mais là, je suis en manque.

Alors juste pour cette fois, je vous fais un article totalement j’ai-mangé-une-pomme parce que j’ai trop, mais vraiment trop envie de vous raconter comment j’ai été dérangé’ tout à l’heure dans ma passionnante recherche d’un site dont j’aurais pas déjà fait trois fois le tour aujourd’hui, par un minuscule non-événement que je trouve cocasse et plein de charme.

J’étais donc devant mon ordi, quand j’ai entendu un petit bruit insolite. Une sorte de « ffhfffhh… » très discret, tout près de moi. J’ai tourné la tête, et j’ai vu la patafixe qui tenait le bout du porte-jarretelles rose s’étirer lentement et se détacher du mur avec un tout petit « Pop ! ». Juste après, la boulette de patafixe voisine à suivi le même chemin et le porte-jarretelles s’est laissé tomber à la verticale avec une seyante élégance.

Ya pas de fantômes, ici, ou alors si il y en a ils sont très discrets. Mais au Palace, il se passe toujours de ces petites choses qui donnent une impression de présence, de vie, imprégnée dans les lieux et jusque dans les dessous coquins que portent les murs. Voilà, merci de votre attention et promis, je le ferai plus.

Et plaf ! Le porte-jarretelles a fini par tomber pour de bon.