Articles Tagués ‘bronzés’

Dreling dreling, les clochettes tintent et les magasins ferment, ça sent le sapin, c’est le moment d’aller retrouver tonton Francis et son homophobie supportable. Insupportable ? Pourtant vous y allez, tous les ans. Ben oui pas le choix, c’est la famille. Attendez attendez ! Vous oubliez les majuscules. La Famille. Les Cadeaux. La Bouffe. Les Traditions bien de chez nous.

Quoi j’exagère ? Qui est-ce qui dit « faut bien » et qui va partager la corvée de Noël avec d’autres non-enthousiastes bien obligés ? Qui est-ce qui y va, c’est moi ou c’est vous ? Ça pourrait être personne, si vous aviez le courage d’assumer ce dégoût que vous clamez. Mais ce que vous n’assumez pas, en définitive, c’est plutôt votre complaisance.

Vous ne les avez pas vu parader tout le mois, les maires islamophobes avec leurs crèches ? Vous n’avez toujours pas fait le lien entre l’argument de la tradition et votre propre participation à une fête chrétienne ? Ou bien vous préférez voir cette soirée comme une affaire privée, une petite réunion de famille bien loin de la tempête xénophobe. Après tout, « le privé est politique », c’est juste un slogan féministe.

Tant pis, vous y allez, c’était prévu depuis l’an dernier. Mais comme vous êtes pas bien fiers de vous, vous faites de l’humour. Vous vous distanciez. On va encore manger ces horribles Mon chéri. Que c’est dur d’être à côté de tata Simone et de son nuage de parfum. Et les gosses trop gâtés qui braillent, un petit xanax avec le coca, ça serait réglé.

Mais vous y allez. Vous allez vous empiffrer, et c’est moi qui gerbe.

Publicités

Non, quand même pas ? Ben si.

Publié: 12 novembre 2013 par L'épicène dans pas mémorable, vidéo
Tags:, ,

« Tu mets ce que tu veux » : démonstration.