Les règles et quelques-unes de leurs exceptions

Publié: 1 juin 2015 par L'épicène dans antisexisme appliqué, politique & société
Tags:, , , , ,

On dit souvent sans réfléchir que les femmes ont des règles. Oui, toutes les femmes ont des règles, sauf celles qui n’en ont pas parce que…

– elles sont ménopausées
– elles sont trans
– elles sont enceintes
– elles pèsent quarante kilos
– elles prennent la pilule*
– elles font de l’anémie
– elles ne sont pas encore pubères
– elles ont eu une ablation de l’utérus ou des ovaires
– elles ont un stérilet hormonal, un anneau contraceptif, un implant ou un patch*
– elles sont stressées
– elles ont accouché récemment ou elles allaitent
– elles font du sport de haut niveau
– elles n’ont pas de règles pour une autre raison
– ou bien, sans raison particulière, elles n’ont pas de règles.

Ça fait beaucoup d’exceptions, vous ne trouvez pas ? Est-ce que ces femmes sont *moins* des femmes ?

Quand le discours médical dit « les femmes » il parle en général uniquement des femmes qui ont entre 15 et 45 ans, qui sont cis, hétéro, et dont le corps est prêt pour la reproduction (prendre un contraceptif étant alors le seul cas… à ne pas entraver la reproduction).

Tout comme celui du putride magazine Elle, ce discours nous enseigne qu’il y a d’un côté les « vraies femmes », et de l’autre des freaks, des malades ou des rebuts qui feraient bien de ne pas trop la ramener. Il considère environ les deux tiers des femmes comme des cas marginaux, quand il ne les oblitère pas totalement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s